Le coût de traitement d’une anomalie détectée en production est 100 fois supérieur au coût de traitement en projet (CFTL)